Il est tombé beaucoup d’eau et le terrain du chantier s’en ressent. Mais malgré cela, l’entreprise Jean-Pierre Vidal a bien avancé depuis son arrivée le 4 décembre dernier.. Les deux côtés de la toiture de l’église ont été recouverts. Il y a même les dalles et descentes qui ont contribué au bourbier!

L’apparence de la toiture de l’édifice peut surprendre. Sa mosaïque de tuiles romanes anciennes et neuves forme un patchwork très coloré dont on apprécie la répartition irrégulière. L’effet ne dénature pas l’église, elle la fait vivre d’une autre manière, mélangeant les tons sombres de l’ancien au plus “propre” des nouvelles tuiles. Le soleil lors de notre passage a aussi contribué à l’impression générale.

Default Gallery Type Template

This is the default gallery type template, located in:
/home/lessites/www/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/nextgen_gallery_display/templates/index.php.

If you're seeing this, it's because the gallery type you selected has not provided a template of it's own.

En cette fin de semaine, l’entreprise en est aux finitions. Tandis qu’un ouvrier cimente le faîtage, deux autres changent les tuiles de la sacristie, et terminent la couverture du porche. Ils pensent pouvoir finir la semaine prochaine.

Ces travaux si importants de sécurisation de la toiture, première grande phase de la rénovation de l’église de Collongues, suscitent une réaction positive. En d’autres temps, les habitants locaux voyant leur église reprendre des couleurs, se seraient exclamés : “Il nous manque maintenant qu’un curé et des fidèles!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *