Comme convenu fin 2018, nous avons rencontré les responsables des entreprises BIO-GAZ et DEUERER, afin de faire le point sur les travaux engagés pour éradiquer les mauvaises odeurs.

Concernant BIOGAZ

Mr HAAS, nous a présenté les divers travaux réalisés ou programmés qui concernent les installations actuelles et les process de fonctionnement.
Ils portent globalement sur l’amélioration des systèmes de ventilation,d’aspiration des odeurs et de filtration,mais aussi sur la modification des conditions de stockage des intrants (maÏs) avec, à l’étude, une amélioration de l’étanchéîté du bâtiment par la réalisation d’un cloisonnement.
Enfin la création d’un second digesteur devrait optimiser le processus de dégradation des déchets
Pour information:
Sur un an,60 000 tonnes de déchets ont été traitées pour une production de plus de 45000 MGW/h.soit 7 millions de m3 de bio-gaz injectés dans le réseau.
Cela représente la consommation de 15000 personnes.

Concernant DEUERER

Mr PLASTEIG, Directeur de l’entreprise, nous a confirmé que la station d’épuration avait été entièrement refaite et bien dimensionnée par rapport à la production.
Un nouveau système d’épuration a été mis en place avec un suivi effectué par une société extérieure.
Un laboratoire a été implanté dans l’entreprise avec deux personnes dédiées à la réalisation des analyses nécessaires.
Une amélioration de la situation est d’ores et déjà constatée.

Par ailleurs, Mr PLASTEIG nous a présenté le projet d’agrandissement de l’entreprise.
Un bâtiment de stockage de 8000m2 sera implanté sur la parcelle jouxtant les bâtiments existants; un merlon arboré assurera une protection visuelle, sonore et…olfactive des riverains.
Il devrait être opérationnel en fin du premier trimestre 2020.
La réalisation de cette nouvelle unité de stockage a pour seul objectif d’améliorer les conditions de fabrication et de travail actuelles.
La production globale de DEUERER ne sera pas augmentée.

EN CONCLUSION
Nous avons pris acte de la volonté de ces deux chefs d’entreprise de résoudre les problèmes de nuisances qu’ils génèrent sur la zone industrielle du Grand Villeneuvois.
Nous les remercions d’avoir répondu à nos sollicitations en souhaitant que le dialogue engagé permettra de trouver une solution aux divers problèmes liés à cette zone industrielle et protéger ainsi la qualité de vie des riverains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *