Chères adhérentes, chers adhérents.

Nos deux associations se sont unies pour mettre sur pied une mission humanitaire en faveur de l’Ukraine, mission qui a été menée à bien.

En voici les étapes, que nous tenons à partager avec vous qui avez été si généreux et si réactifs ! En quatre jours, en associant nos membres, nos réseaux, nos énergies, nos dons, nous avons réussi à être prêts à partir.

Nous devons remercier en premier lieu le voyagiste Pascal d’Agen, qui a aussitôt mis à notre disposition un minibus de 9 places, avec carburant et télépéage L’entreprise Roma de Villeneuve-sur-Lot nous a fourni gratuitement 2 panneaux magnétiques précisant notre mission, mais aussi mentionnant notre ville que nous avons ainsi associée dans son ensemble à cette action.

Trois chauffeurs sont donc partis le mercredi 9 mars à 7h30 : Béatrice Delléa (Présidente de l’Association des Amis de la Culture), Michel Boussaguet et Benoît Lefèvre (tous deux membres du Bureau de l’Association des 5 sites), avec un minibus chargé jusqu’au plafond !

Ils ont rallié Cracovie en deux jours, en se relayant toutes les deux heures, en passant par Strasbourg, Karlsruhe et Prague.

Dès le jeudi soir, deux réfugiées, une mère et sa fille de 13 ans, ont été prises en charge à l’hôtel; épuisées, perturbées, effrayées, elles n’ont pas voulu sortir de leur chambre jusqu’au lendemain.

Le vendredi matin, la cargaison a été livrée au centre logistique dans la banlieue de Cracovie, dans un immense entrepôt où les produits sont triés par nature, stockés et expédiés en Ukraine ou dans les camps de réfugiés qui bordent la frontière.

En fin de matinée, les réfugiées ont été récupérées à l’hôtel où une troisième personne les avait rejointes.
Six personnes devaient au départ être remmenées en France, mais trois ont changé d’avis au dernier moment. Il faut comprendre que ces exilés sont déchirés entre fuir pour leur survie et rester au plus près de leur pays et de leurs maisons.

Comme il restait donc trois places, nos envoyés ont tenté de trouver d’autres personnes à la gare mais pour diverses raisons, les discussions n’ont pas abouti.

La logistique hôtelière, organisée depuis Villeneuve-sur-Lot par Guy Delléa et Thierry Borniche, a obligé au départ et ce sont donc six voyageurs qui ont quitté la Pologne.

Après une étape à Pilzen, près de Prague, ils sont arrivés à Dijon où ils ont passé la dernière nuit, le samedi 12.
Dimanche 13, deux réfugiées, Yuliya et sa fille, ont été déposées à la gare de Lyon, où elles ont remarquablement été prises en charge par la SNCF, jusqu’à leur destination (Briançon, où des amis les attendaient).

Le voyage s’est poursuivi jusqu’à Villeneuve-sur-Lot, avec des conditions climatiques pénibles sur le plateau des Millevaches.

 

L’arrivée à Villeneuve-sur-Lot s’est déroulée dans la joie et le soulagement de tous. Une trentaine de membres des deux associations attendaient les voyageurs et la troisième réfugiée a retrouvé son amie de collège mariée à un Français, chez qui, près de Tonneins, elle a aussi retrouvé d’autres compatriotes hébergés par le couple.

Un grand moment d’émotion, de partage, de rires et de larmes !

Il reste des dons en nature et en argent ; les deux Bureaux se réuniront pour faire le point et décider de la suite des actions.

Un très grand merci à toutes celles et tous ceux qui ont participé à cette aventure humaine par leurs dons, leur aide à l’organisation, et qui nous ont aussi soutenu par leurs messages quotidiens !

Retrouvez les photos et vidéos sur les sites Facebook et/ou site Internet des deux associations.