AssociationEnvironnement

Les mauvaises odeurs : lettre à la CAGV

Villeneuve sur Lot le 15 Novembre 2 018

Monsieur le Président,

La manifestation que nous avons organisée le mercredi 14 novembre 2 018, devant l’entreprise DEUERER, a réuni près de 70 personnes, riverains, chefs d’entreprises de la ZAC du Villeneuvois, sympathisants .
Elle a permis d’obtenir de son Directeur Mr Plasteig des engagements précis pour régler ce problème de mauvaises odeurs avec notamment, la mise en œuvre d’un nouveau système d’épuration en remplacement de la station existante, d’ici fin 2018.
Par ailleurs, il nous a assuré de sa volonté de mettre un terme à cette situation qui impacte aussi ses salariés. (Bien qu’il ait refusé à plusieurs reprises de nous recevoir)

Nous avons pris acte de cet engagement et nous lui avons donné rendez-vous début 2019 pour vérifier leur réalisation et leur efficacité.
Nous souhaitons Mr le Président que vous nous souteniez dans cette démarche pour qu’elle aboutisse véritablement.

Au cours des échanges nombreux et divers avec notamment les chefs d’entreprises présents, il nous est apparu urgent de reconsidérer dans son ensemble l’organisation et le fonctionnement de la ZAC du Villeneuvois.

Nous réitérons notre demande qui peut se résumer comme suit :

1- Etablir un PLAN GLOBAL d’aménagement et de développement de la ZAC qui intègre :
– La protection des riverains contre les principales nuisances:odeurs-bruits-trafic routier-visuel…..
– La révision du plan de circulation ,avec la neutralisation ,pour les poids-lourds,de la sortie sur la route de Tournon ce qui implique soit une sortie sur la RN2, soit la réalisation d’un rond-point d’accès et de sortie à la ZAC sur la route de Tournon .
– La limitation de la vitesse sur la route de Tournon (le rond-point peut y contribuer )
– La protection du « visuel « par une charte paysagère.
– La réalisation d’aménagements intérieurs, un parking PL avec sanitaires, ou autres propositions à déterminer avec les entreprises de la zone….

2-FORMALISER dans une charte les règles et obligations qui en résultent et qui s’imposeront pour toute nouvelle implantation ou extension de structures existantes.

3-PREVOIR UN CALENDRIER des travaux à réaliser

Nous sommes prêts à échanger avec vos services sur tous ces points .
Ceci étant, nous serons opposés à toute nouvelle installation ou extension qui serait envisagée dans le contexte actuel.
Nous vous remercions de l’attention que vous porterez à cette correspondance et vous prions de croire, Monsieur le Président, à toute notre considération.

Pour le Bureau

Le Président
Guy Delléa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.