Au jour le jourEnvironnementHistoireLieuxPhotos

Lascrozes, un peu d’histoire

Ni bataille célèbre, ni évènement marquant: LASCROZES était autrefois une petite seigneurie dont l’histoire n’a quasiment rien à retenir. Jusqu’à la révolution française de 1789, le lieu s’appelle LACROZE (la grotte ou le souterrain). L’appellation LASCROZES est plus récente, postérieure au cadastre de 1812. Aujourd’hui Lascrozes est une zone de loisirs et de détente, destinée au grand public, Villeneuvois et touristes.

hebrard-arbre-genealLes premiers seigneurs de LACROZE sont de petite noblesse. Le premier dont nous avons la trace est François HEBRARD dans la première moitié du 16è siècle. Cette seigneurie regroupait plusieurs terres (78) d’importance variable, réparties sur plusieurs paroisses et d’autres propriétés qui génèrent des revenus sans doute intéressants.

Elle connaîtra son âge d’or au 18è siècle sous la férule d’Antoine de BONNEFOUX pour décliner ensuite et se réduire, après la révolution de 1789, à une petite propriété dominée par le château. La rentabilité du domaine ira décroissant, obligeant le descendant d’A.DE BONNEFOUX à s’en défaire. Vers 1920-1930 (la date est imprécise) François – Jules FOURGOUX, riche commerçant de Villeneuve sur Lot (commerce de parapluies) fit l’acquisition du domaine et du château.

chateau-lascrozes-plan

En 1937, un gros incendie ravage les bâtiments et provoque la ruine du château. La majesté ancienne de la bâtisse est définitivement effacée. Il fût certes reconstruit mais dans des dimensions beaucoup plus modestes.

Le 8 septembre 1938, Mr FOURGOUX rédige son testament. Il vient de traverser la période la plus noire de son existence. Un incendie a ravagé sa propriété et il a perdu successivement sa femme et sa fille Antoinette. Il fait du Bureau de bienfaisance de Villeneuve sur Lot son légataire universel pour que sa succession aille à l’amélioration et l’entretien de l’orphelinat des jeunes filles de la ville.

En 1964, ce qui est devenu le Bureau d’Aide sociale consent un bail de propriété à la commune qui s’engage à respecter tous les termes du bail. Un centre aéré destiné aux enfants est créé. De nouveaux locaux sont construits, des aires de jeux aménagées jusqu’en 1976.

balltrapeuseDans les années 1966-1967, un ball-trap s’installe à Lascrozes et construit quatre fosses de tir, provoquant des nuisances insupportables pour les riverains. En 1970 est crée un stand de tir dont l’usage est également peu apprécié des riverains. En 1999, le centre aéré est fermé. En 2000, suite à l’action des riverains regroupés dans une association (ADARL), la municipalité suspend l’activité du ball-trap.

P1220997En 2001, elle ne renouvelle pas la convention de mise à disposition des lieux. Le ball-trap est donc définitivement fermé. Depuis, elle a procédé à divers aménagements : installation d’un gardien, rénovation du « château », aire de jeux, de pique-nique, table d’orientation…, rénovation du club House etc…

En 2013, la municipalité acte le transfert du stand de tir qui doit être réalisé courant 1er semestre 2014. Le projet de faire de LASCROZES un espace de loisirs et d’initiation à l’environnement peut enfin se concrétiser dans sa totalité. La volonté du légataire sera ainsi respectée en rendant le site aux familles et en particulier aux enfants.

[Nos remerciements à M.Yves URVOY, ancien Président de L’association de Sauvegarde et de Défense de Saint-Germain et des environs – dont est issue notre Association des 5 Sites – et qui a consacré de longues heures à faire revivre l’histoire de nos localités.]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.