Au jour le joureauEnvironnement

Exit Véolia, bonjour Agur – La Dépèche

Exit Véolia, bienvenue Agur et bonjour les économies sur la facture d’eau

Après les contrats d’assainissement de Villeneuve, Bias et Pujols, Agur emporte également la délégation de service public pour l’eau potable de Villeneuve et Bias pour les 12 ans à venir.

Le 1er janvier un nouveau délégataire sera en charge du service public d’eau potable à Villeneuve et Bias. Economies en vue pour 13000 usagers et ouverture d’une agence en cœur de bastide.

C’était un engagement de la campagne des municipales de 2014 de l’équipe Cassany. Profiter de la fin du contrat de fermage du service public de l’eau attribué à Véolia — Compagnie générale des eaux depuis 1957, au 31 décembre 2017, pour mener une réflexion sur la gestion de l’eau potable et faire baisser la facture des usagers.

C’est chose faite depuis hier matin et le vote du comité syndical d’Eau 47, le syndicat départemental auquel adhèrent Villeneuve-sur-Lot et Bias, depuis le début de l’année, et qui réunit 260 communes du Lot-et-Garonne. Hier matin, à Port-Sainte-Marie, le comité syndical d’Eau 47 a validé la décision des élus de Villeneuve et Bias de confier la gestion du service public d’eau potable à la société Agur, basée à Bayonne, qui a déjà remporté la semaine passée le contrat d’assainissement de Villeneuve, Bias et Pujols. Exit donc Véolia, bienvenue Agur. Et bonjour les économies sur la facture d’eau !

«La mission confiée à Eau 47», rappelaient hier après-midi les maires de Villeneuve et Bias, Patrick Cassany et Michel Mingo, «était de trouver le système le plus avantageux pour l’usager villeneuvois et biassais».

1,9975€ le mètre cube

«On a planché sur une exploitation du réseau d’eau potable en interne, en régie», détaillait encore Gérard Pénidon, directeur général des services d’Eau 47. «On a alors estimé qu’en rendant nous-mêmes ce service, on arriverait à un prix de 1,9975€ TTC le m3 facturé à l’usager. Considérant que le prix régie est généralement moins cher que celui proposé par les délégataires privés, on a donc lancé un appel d’offres en demandant aux groupes privés de s’aligner sur ce tarif.»

Quatre entreprises ont répondu : Véolia, Sogedo, Saur et Agur. C’est finalement l’entreprise néoaquitaine, qui l’a emporté. Elle s’est engagée à ouvrir une agence commerciale à Villeneuve pour être plus proche des usagers, à verser 22 500 € par an de «chèques eau» pour aider les ménages en difficultés à s’acquitter de leurs factures, à mieux entretenir le réseau en limitant les fuites. «Il n’y aura plus de frais de mise en service», soulignait encore Patrick Cassany. Enfin, les 5 équivalents temps plein travaillant pour Véolia seront repris aux mêmes conditions, s’ils le souhaitent.

Le contrat d’Agur pour le service public de l’eau potable à Villeneuve et Bias a été attribué pour une durée de 12 ans et est estimé à 25 millions d’euros de chiffre d’affaires.

13 000 usagers concernés

A partir du 1er janvier 2018, les 13000 usagers de Véolia à Villeneuve et Bias passent chez Agur : «Nos commerciaux vont prendre contact avec nos nouveaux clients pour établir les contrats.» Par ailleurs de nouveaux compteurs seront installés, gratuitement. Côté facture, un seul prix désormais à Villeneuve et Bias : 29 euros pour l’abonnement annuel et 1,9975€ le m3 TTC. Soit pour une facture type de 120 m3 un montant futur de 239,70€. Pour la même consommation, un usager villeneuvois verse cette année 43,97€ de plus (283,67€), un Biassais 100,81€ de plus (340,51€).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.