Au jour le jourLieux

La fête, oui! la pollution, non!

Mise à jour du 1er avril – et ce n’est pas un poisson!
Ce tas de bouteilles n’est qu’un mauvais souvenir, l’un de nos membres ayant enlevé les ‘cadavres’ pour les déposer dans une benne de recyclage du verre.
P1030137Cela fait plus d’ un mois que la période des fêtes est terminée. Pour la plupart d’entre nous, les bouteilles vides sont parties dans les bennes de recyclage ou à la déchetterie.Ce n’est malheureusement pas le cas de tout le monde.Certains en effet, considèrent sans doute notre campagne comme une poubelle publique. 

M. Xavier Guibbaud cultive un champ qui longe la route de Lascrozes entre la route de Tournon et la barrière de chemin de fer. Lassé de ramasser les bouteilles de pastis que quelques fêtards inconscients jettent régulièrement dans son champ, il a décidé de les mettre en évidence, en faisant un tas en bordure de route. Il espère ainsi montrer aux auteurs de cette incivilité, l’ampleur de leur irresponsabilité.

P1030143Elles sont une vingtaine, bien rangées, alignées, la plupart intactes, avec leurs bouchons capsules. Chacun peut “admirer” ce petit monument de verre avec ses étiquettes Ricard. Mais ce tas ne représente que la moitié de sa collecte!

Quand on comprend leur provenance, on ne peut que déplorer l’incivilité de certains irresponsables. Leurs actions ont un impact sur l’environnement et sur le travail des champs. En effet, les machines agricoles qu’utilise cet agriculteur pulvérisent les bouteilles et répandent le verre partout dans la terre, occasionnant ainsi un risque pour les cultivateurs et la faune.

P1030141

 

Nous appelons les irresponsables concernés à utiliser les containers qui sont à leur disposition, d’autant qu’ils se trouvent à proximité du champ de M. Guibbaud.