Au jour le jourPortraits

Belle soirée entre Perigord et Quercy

Ce vendredi 18 janvier, c’était un temps à ne pas mettre un chien dehors. Entre morceau de galette et jus de pomme, beaucoup de gens évoquaient la pluviomètrie, les sols détrempés, les températures basses et les plaques de verglas. Mais cette météo n’avait pas empêché plus de quatre-vingts adhérents de se rendre au Château de Rogé pour partager la “galette des voeux 2013” et écouter Thierry Col.

Que de plaisir à entendre ce troubadour de nos régions !! Thierry Col nous a offert une sélection de son répertoire, chansons et poèmes qui évoquent notamment avec beaucoup d’humour et de poésie la vie de nos campagnes. Passant du cérémonial lorsqu’on tue le cochon, aux 26 différentes races de vaches en France – commençant, bien sûr, par la Blonde d’Aquitaine – jusqu’aux plaisirs d’un “vin à la robe rouge des plus sensuelles”. Les poèmes, de Rudyard Kipling, de René Char ou Jean-Pierre Rosnay furent très appréciés, avec leurs “pensées profondes”: “Rien n’est plus injuste que la vie qui file entre nos doigts.

Ce fut un récital, des paroles partagées, quasiment en toute intimité. Ambiance que Thierry Col affectionne. “Je me sens très proche des gens. Oui pour moi, la proximité est essentielle. Mon expérience des cabarets, avec parfois 10 ou 15 personnes seulement , n’y est pas étrangère. Et je peux ressentir ce contact plus fort qu’avec un grand auditoire. Lors d’une manifestation agricole à Paris j’ai pu chanter pour 200 à 300 mille personnes. Mais dans de telles réunions, comme ici, c’est là que l’humain ressort. C’est vraiment un plaisir partagé.”

A l’issu de ce récital, une personne résumait l’ambiance de la soirée en disant à notre Président Guy Delléa: “Notre terroir est encore plus riche que je ne le croyais.” A bientôt de vous revoir, merci Thierry Col!!