AssociationAu jour le jourDans la presseEgliseEnvironnement

Appel aux dons pour finir de restaurer l’église de Collongues – La Dépèche du Midi

Publié

Ecrit par Jérôme Schrepf et publié le 01/06/201

La toiture a été refaite fin 2017 pour 16.000 euros./ Photo DDM, J.Schrepf

Peu à peu, l’église Saint-Pierre-Es-Liens, dite église de Collongues, retrouve de sa superbe. «En tant que tel, ce monument n’a rien d’exceptionnel», reconnaît Guy Delléa, président de l’association «Les 5 Sites», qui, avec son homologue des «Amis de Collongues», Benoît Rottier, fait partie des bénévoles qui œuvrent à sa restauration. «L’église en elle-même est banale puisqu’il s’agit d’un modeste édifice d’architecture romane datant du XIIe ou XIIIe siècle. La décoration intérieure est minimaliste elle aussi.» Pourquoi donc appeler à la générosité du grand public, demander des subventions et s’appuyer sur la Fondation du patrimoine ? «Parce que Collongues est exceptionnelle en raison du cadre dans lequel elle s’inscrit. Dans un vallon, avec un environnement idyllique qui lui fait comme un écrin. L’ensemble donne un lieu qui dégage une sérénité extraordinaire

Avec l’aval de la ville, à qui appartient l’église, et qui prend en charge une partie des travaux, l’association des «Amis de Collongues» et «Les 5 Sites» ont entrepris depuis l’an passé de restaurer les lieux : «La priorité, c’était de mettre le bâtiment hors d’eau.» L’aide d’un mécène anonyme local et la trésorerie des deux associations ont permis de refaire la pose d’une nouvelle toiture fin 2017 pour un montant de 16 000 euros. Avant la troisième étape qui sera la réfection ou plus probablement la transformation du presbytère en préau, la phase deux est lancée : «Il faut maintenant s’attaquer à la décoration intérieure : refaire les lambris, les enduits. La Fondation Crédit Agricole nous apporte 4 000 € et nous sommes en attente de réponse pour des aides de la part du conseil départemental, à hauteur de 4 000 euros, et de l’entreprise Gifi. En attendant, nous avons besoin de 10 000 € pour mener à bien ce chantier.»

Sous l’égide de la Fondation du patrimoine, une campagne de dons est donc lancée à destination des particuliers et des entreprises qui pourront respectivement déduire 66 et 60 % de leurs dons de leurs impôts.

But de la restauration : faire revivre Collongues. «Lorsque l’église sera rénovée, nous voulons organiser des expositions, des concerts, des animations originales pour faire découvrir ce lieu magnifique de notre patrimoine local.»

Le chemin de Saint-Jacques, le GR 652, tout proche, pourrait faire une boucle pour permettre aux randonneurs de ne plus manquer Collongues la belle. Dimanche, une matinée d’animations ponctuée par un grand repas où 110 réservations sont enregistrées, est prévue à Collongues pour le lancement de la campagne de souscription.

Pour soutenir le projet : www.fondation-patrimoine.org/58067

Lancement de la souscription publique, dimanche 3 juin, à l’église de Collongues, à partir de 9 heures. Repas : 15 euros. Renseignements et réservations au 06 24 07 28 90.


Traquandi fera le chemin de croix

L’artiste avait investi le musée de Gajac l’an passé pour une exposition de ses toiles, grands formats vibrionnants sur lesquels couleurs et lumière dialoguent. A l’occasion de son séjour villeneuvois, Gérard Traquandi, un des plus importants artistes contemporains français, a découvert l’église de Collongues : «Il a adoré le lieu et nous a proposé de nous offrir un chemin de croix et un crucifix», révèle Guy Delléa, président de l’association des «5 Sites». «Sa seule condition était que l’on rénove les enduits à l’identique, c’est-à-dire minimalistes et épurés. Comme c’était notre souhait aussi, on est tombé d’accord.» Selon Guy Delléa, Gérard Tranquandi attend le feu vert pour accrocher ses 14 toiles : «Il a déjà commencé à travaillerVera Deenstra, artiste plasticienne basée à Monflanquin, réalisera une statue de Saint-Pierre en remplacement de celle volée il y a quelques années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.